Cerveau, lecture et autres trucs très à la mode

Je déménage. Comme dans « présentement, je suis en plein déménagement ». J’avais un peu de temps ce matin (mon bébé réveillé à 5 h me laisse beaucoup de « temps » le matin) et j’ai, en procrastinant au sujet des boites et autres choses passionnantes que j’aurais dû accomplir, poursuivi ma lecture d’articles et d’extraits d’ouvrages sur le cerveau, l’imagination, la lecture et autres trucs très à la mode.

Le cerveau et la lecture
       Gymnastique de cerveau

Je ne reviendrai pas là dessus très longuement, mais écrire avec adresse naît le plus souvent d’une bonne gymnastique de lecture. De plus – et je vous assure que j’adorerais que ce soit vrai dans mon cas – la lecture développe la patience. Neil Postman, spécialiste en communication écrivait d’ailleurs : « (…) les phrases, les paragraphes et les pages se déroulent lentement, à tour de rôle, et selon une logique qui est loin d’être intuitive. Le lecteur doit donc, par l’interprétation, la comparaison, l’évaluation et la mise en relation, construire sa lecture de telle sorte que chaque page devienne le pilier des suivantes. »

Par ailleurs et soyez-en certain, la lecture effectuée de manière régulière et assidue développe l‘endurance à l’effort; nul ne peut rester passif sur le plan intellectuel lorsqu’il lit. La lecture engendre une foule de mécanismes cognitifs qui permettent l’important (et nécessaire) travail de compréhension et de conceptualisation. Par cela, j’entends également le déploiement inégalé de l’imagination. Einstein, à qui l’on avait demandé d’où provenait sa pensée scientifique, avait répondu :

        « …certains signes et des images plus ou moins claires qui peuvent être volontairement reproduits ou combinés. »

À mon sens, il s’agit d’une définition que l’on pourrait tout autant attribuer à l’imagination.

Pourtant longtemps négligée par la science cognitive, l’imagination fait l’objet d’une multitudes de recherches. Il s’agit d’un mécanisme complexe, un peu nébuleux, qui suscite non pas un seul hémisphère ou une unique partie du cerveau, mais bien l’interaction entre plusieurs éléments. Il s’agit là d’une théorie, aussi difficile soit-elle à prouver, qui se nomme « la théorie de l’espace de travail mental ».

Short story long, la lecture est un des meilleurs entraînements pour le cerveau, elle l’active, le nourrit de manière continue, l’aide à créer, le rend plus souple et fort.

Lisez, surtout si vous écrivez. Lisez, tout court.

Une réflexion sur “Cerveau, lecture et autres trucs très à la mode

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s